Phonsavan & road to south

Bonjour à tous, après Luang Prabang, nous décidons de partir pour Phonsavan et la plaines des jarres à l’est du Laos en minibus. La route est réputée pour être montagneuse et donc sinueuse ! On va dire que le vomi n’est jamais loin.

giphy (9).gif

Une carte:

phonsavan.jpg

Oui mais voilà, la veille du départ, nous avons mangé au night market comme d’habitude à luang prabang et je ne sais pas ce qui n’était pas bon (je pense le buffet dans une assiette avec des pâtes froides qui devaient ne pas être fraîches) mais mon estomac n’a pas apprécié du tout ! Première intoxication alimentaire de ma vie et ce n’est vraiment pas drôle.

malade.gif

Du coup dès le matin je me sens un peu barbouillée ! Toute la route j’ai envie de vomir, je me dis que c’est la montagne ! On a quand même fait 7h de bus à peu près où les seuls stops pour les toilettes sont dans des toilettes à la turque donc je vous laisse imaginer quand votre estomac fait des siennes. A midi j’ai mangé seulement une banane qui a fini en smoothie banane sur le côté du bus ! J’ai quand même eu la décence de vomir par la fenêtre :p

malade 2.gif

Finalement on arrive à Phonsavan sans autre incident et c’est vraiment une petite ville. Du coup on fonce vers notre hôtel au sud de la ville (entre le centre et la plaine des jarres pour pouvoir marcher vers les deux). Nous n’avons pas vu le centre-ville de Phonsavan par ma faute car à 20h j’étais couché dans mon duvet sous la couverture en plus (il fait froid la nuit, c’est un peu en altitude et j’étais malade comme un gros bébé).

phonsavan plaines des jarres (9).JPG

Donc le lendemain on décide de découvrir la plaine des Jarres qui est un site unique au laos ! Il y a 3 sites principaux, nous sommes seulement aller au premier car il faisait très chaud et les 2 autres étaient accessibles uniquement avec un véhicule. N’ayant pas mangé ni bu depuis plus de 24h je vous avoue que je n’ai probablement pas apprécié le site à sa juste valeur.

phonsavan plaines des jarres (17).JPG

Il y a au site 1 un petit musée qui vous explique les bombardements qu’ont vécu les laotiens pendant la guerre du Vietnam : des bombes en continu dont il reste encore pleins de débris qui explosent tous les jours.

phonsavan plaines des jarres (5).JPG

Du coup nous n’avons pas fait les sites 2 et 3 ni les cascades ou les sources chaudes qui sont perdues dans les montagnes autour de la ville. On était fatigué et malade et je pense qu’on a manqué des choses intéressantes ! Mais bon ça donne une excuse pour revenir 🙂

phonsavan plaines des jarres (26).JPG

Un gentil laotien a eu pitié de nous qui marchions au soleil et nous a ramenés jusqu’à l’hôtel à l’arrière de son pick up ! C’était vraiment sympa (le trajet que l’on avait mis 2h à faire à pied le matin nous a pris 10 minutes).

received_10212042598241898.jpeg

Toujours malades, nous décidons de prendre un bus de nuit pour Vientiane pour ensuite se diriger vers le sud. Nous rencontrons un charmant couple de suisse à la station de bus : finalement on change notre ticket et on prend le bus de nuit avec eux pour Paksane où l’on est censé pouvoir prendre une correspondance directe pour Thakhek et donc ne pas perdre 5h à faire le trajet jusqu’à Vientiane pour rien.

sud laos 1.jpg

Bien sûr la dame qui nous vend le ticket nous dit oui oui c’est possible ! Sauf que le bus nous a déposé à Paksane (à ne pas confondre avec paxkong ou paksé, pas évident puisque les trois se prononcent pareil) et je vous avoue que je ne savais pas trop où on était au Laos ! Mais surtout à 2h du matin il n’y a pas de correspondance : donc nous voilà à attendre sur un banc qu’un bus qui va à Thakhek s’arrête près de nous. On stoppe tous les bus mais ils vont tous à vientiane. La nuit est un peu longue (surtout que je revomi tous ce que j’ai réussi à manger la veille) et c’est dur de marcher avec le sac quand on n’a rien dans le ventre depuis 36h ! Donc on attend comme des clochards sur un banc : ça c’est l’aventure lol. On avait Valère et Joan avec nous donc ça allait on n’a pas eu peur d’être toute seule à 2h du matin au fin fond du Laos.

IMG-20161212-WA0002.jpg

Et finalement un tuktuk passe et nous dit Thakhek : jackpot ! De 5h à 10h du matin nous avons pris le tuktuk (2 en tout) pour rejoindre la gare routière de Thakhek ! Et après m’être endormi sur le dos d’une pauvre mamie laotienne, avoir eu mal aux fesses et avoir somnolé pendant 5h nous touchons au but.

IMG-20161212-WA0001.jpg

Puis se pose la question arrivé à Thakhek : on fait quoi ? On va plus au sud ou on reste là sachant qu’on est malade et qu’on est out encore au moins 2 jours !  On choisit de descendre encore jusqu’à Paksé et le plateau des bolovens : un bus pendant 8h ! On aurait peut-être dû rester un peu au nord vu qu’on a eu 3 jours de pluie après mais bon au moins on a été ko pendant le bus, on n’a pas perdu notre temps dans le transport.

giphy-6

24h après le départ de Phonsavan (et 48h sans manger ni boire) nous voilà enfin dans le sud du laos à Paksé !!! Ce soir-là repas de champion pour fêter ça : riz blanc et coca 🙂 . Prochain article sur Paksé et les bolovens. Bizoo, Elisabeth.

smile-39

Photos on facebook.

logo fblogo instagram

And snapchat: babethpom



Hello everyone, after Luang Prabang, we decide to leave for Phonsavan and the plains of jars in east of Laos by minibus. The road is reputed to be mountainous and therefore winding! We can say that vomit is never far away.

giphy-9

A map:

phonsavan

But day before we left, we ate at night market as usual in luang prabang and I do not know what was not good (I think the buffet on a plate with cold pasta that should not be fresh) but my stomach did not like it at all! First food poisoning of my life and it’s really not funny.

malade

So in the morning I feel a little stomach pain! All the way I want to vomit, I think it was mountain road! We still had 7 hours of bus almost where only stops for toilet are in Turkish toilet so I let you imagine when your stomach is up and down. At noon I ate only a banana that ended up in banana smoothie on the side of minibus! I still had decency to vomit out the window :p

malade-2

Finally we arrive at Phonsavan without any other incident and it is really a small town. So we go to our hotel on south of the city (between center and plain of jars to be able to walk towards both). We did not see centercity of Phonsavan by my fault because at 8pm I was lying in my sleeping bag under the blanket (it’s cold at night, it’s a bit high and I was sick as a big baby).

phonsavan-plaines-des-jarres-9

So next day we decided to discover Plain of Jars which is a unique site in Laos! There are 3 main sites, we only go to the first as it was very warm and the other 2 were only accessible with a vehicle. Having not eaten or drunk for more than 24 hours I confess that I probably did not appreciate the site at its true value.

phonsavan-plaines-des-jarres-17

There is a small museum at site 1 that explains bombing of Lao during Vietnam War: continuous bombs that still have a lot of debris exploding every day.

phonsavan-plaines-des-jarres-5

So we did not make sites 2 and 3 nor waterfalls or hot springs that are lost in mountains around the city. We were tired and sick and I think we missed some interesting things! But that gives an excuse to come back a day 🙂

phonsavan-plaines-des-jarres-26

A nice Laotian had pity on us walking in the sun and brought us back to hotel at back of his pick up! It was really nice (the ride we had 2 hours to walk in morning took us 10 minutes).

received_10212042598241898

Still ill, we decide to take a night bus to vientiane and then head south. We meet a lovely Swiss couple at bus station: finally we change our ticket and we take night bus with them to Paksane where we are supposed to be able to take a direct connection to Thakhek and so do not lose 5 hours to do the way to Vientiane for nothing.

sud-laos-1

Of course the lady who sells us tickets tells us yes yes it is possible! Except that bus dropped us at Paksane (not to confused with paxkong or paksé) and I confess that I did not know where we were in Laos! But especially at 2am there is no correspondence: so here we are waiting on a bench that a bus that goes to Thakhek stops near us. We stop all buses but they all go to vientiane. The night is a bit long (especially that I vomit again all that I managed to eat the day before) and it’s hard to walk with a big bag when we have nothing in the belly since 36h! So we wait like bums on a bench: that’s adventure lol. We had Valere and Joan with us so we were not afraid to be alone at 2am in the depths of Laos.

img-20161212-wa0002

And finally a tuktuk passes and tells us Thakhek: jackpot! From 5am to 10am we took tuktuk (2 in all) to Thakhek bus station! And after falling asleep on the back of a poor Laotian grandmother, having buttoms pain and having drowsy for 5 hours we reach our goal.

img-20161212-wa0001

Then the question arrives at Thakhek: what do we do? We go further south or we stay there knowing that we are sick and that we are out again at least 2 days! We choose to go down again to Pakse and the bolovens: a bus for 8 hours! We could have stayed a bit to the north as we had 3 days of rain after but at least we were ko on the bus, we did not waste our time in the transportation.

giphy-6

24 hours after departure of Phonsavan (and 48h without eating or drinking) we are finally in south of Laos in Pakse !!! That evening, champion meal to celebrate this: white rice and coke 🙂 . Next article on Pakse and bolovens. kisses, Elisabeth.

smile-39

Photos on facebook.

logo fblogo instagram

And snapchat: babethpom

banniererr

 

3 réflexions sur “Phonsavan & road to south

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s